• Vu dans Libé

    Une intéressante analyse d'Emmanuel Todd montre que Ségolène Royal ne touche pas autant les couches populaires que les sondages et caciques du PS, qui la soutiennent, veulent bien nous le faire croire.

    Et de démontrer sa théorie par la carte de l'électorat de Ségolène lors de ces primaires, versus celle de Fabius ; que son discours sur l'ordre touche les classes moyennes ; qu'elle soit une femme les classes privilégiées qui voient dans l'accession d'une femme, la reconnaissance de leur style de vie

    Bref, Emmanuel Todd nous explique que la récupération de cet électorat populaire perdu depuis de nombreuses années ne sera pas si aisé à reconquérir et surtout que Ségolène n'était peut-être pas la meilleure candidate

    Evidemment... et ce n'est pas tant affaire de personne, que de discours, de programme, de projets. Parce que l'électorat populaire attend des mesures concrètes pour réduire la pauvreté, les inégalités, les dégâts de la mondialisation. Parce que l'électorat populaire veut de vraies solutions et de l'anticipation ; les délocalisations, le coût de l'énergie, de la vie... . Parce que l'électorat populaire se sent abandonné par le PS depuis plus de vingt ans.

    Alors si Ségolène Royal et le PS dans son ensemble ne se décident pas à prendre sérieusement en compte ces données, il va falloir rameuter au centre...

    Et gageons que ça va se bousculer au portillon.

    June D.


  • Commentaires

    1
    Fil
    Samedi 25 Novembre 2006 à 18:37
    Emmanuel...
    ..Todd reste cohérent. Il a toujours combattu la désignation de Ségolène. Cohérent ne veut pas dire objectif. D'autres sont convaincus qu'il se trompe. On verra.
    2
    Fil
    Samedi 25 Novembre 2006 à 18:38
    Et bonjour..
    ..d'abord.. :)
    3
    Samedi 25 Novembre 2006 à 18:48
    Ah, une info...
    je ne savais pas... mais pourquoi ?
    4
    Samedi 25 Novembre 2006 à 18:49
    Eh oui
    Salut Fil
    5
    Fil
    Samedi 25 Novembre 2006 à 18:51
    Il soutenait..
    ..le choix de Fabius. Ila beaucoup écrit la dessus. Je sais que t'aimes pas l'obs, mais lis les résultats de ce sondage, sur la présence ou non de Le Pen au premier tour. C'est intéressant. http://permanent.nouvelobs.com/politique/20061124.OBS0291.html
    6
    Samedi 25 Novembre 2006 à 18:53
    Je regarderai...
    mais sur le problème des couches populaires, je reste persuadée que le PS n'est pour le moment pas en mesure de les récupérer... et c'est dommage, car Le Pen en profite aussi.
    7
    Fil
    Samedi 25 Novembre 2006 à 18:55
    Je partage pas.
    Le PS non, mais elle, oui. Son discours un peu sécuritaire est trés bien perçu dans les classes populaires, au contraire. Elle a des mots simples qui font mouche. Tu verras.
    8
    Fil
    Samedi 25 Novembre 2006 à 18:59
    Et un mess..
    ..interne sur June D
    9
    Samedi 25 Novembre 2006 à 19:01
    je regarde...
    mais si son discours économique ne suit pas... sur la sécurité, Le Pen et Sarko vont la bouffer !
    10
    Samedi 25 Novembre 2006 à 19:29
    Hi, June
    Sondages de l'Obs : je rigole... Quant à Sarko, main dans la main, sûre et discrète, avec Villiers et Le Pen, il risque effectivement de rameuter du peuple. Décidément, le PS est d'une arrogance aveuglante. Dommage pour les gens de gauche, dont moi, à la base.
    11
    Samedi 25 Novembre 2006 à 19:36
    J'ajouterai
    que je le tiens pour partie responsable de l'ascension du Borgne. Et manifestement, z'ont toujours rien compris, trop contents de leur conscience tranquille. Quels cons. Avec tout ça, il faut se battre trois fois plus.
    12
    Samedi 25 Novembre 2006 à 19:46
    c'est exactement ça...
    mais ils n'ont peut-être pas envie de le voir ; c'est leur formation, qui en fait des doctrinaires
    13
    Samedi 25 Novembre 2006 à 19:51
    Les idéologues
    ont toujours tort. Comment pourrait-on espérer qu'ils se remettent en question ? Qu'ils foutent un coup de poing sur la table ? Qu'ils portent enfin le débat, les questions, sans avoir peur de troubler l'eau de leur mer de la Tranquillité ?
    14
    June D
    Samedi 25 Novembre 2006 à 19:54
    Sais pas...une bonne révolution
    et vais devoir te laisser, dîner à l'extérieur :)) Bises, bon week , Cosmic
    15
    Dimanche 26 Novembre 2006 à 08:44
    Si l'on voulait ...
    faire un contre pouvoir à la droite , sans concerner les extrèmes , le seul candidat était de gauche était Fabius ...Avec Ségo et DSK , on saupoudre de ci de là , cahin , caha , va petit ane , etc etc ... Mais je ne suis pas d'accord avec le raccourci facile de Sarko , Le Pën et De Villiers dans le même panier ; ça c'est analyser à l'anecdote .... Je répète à qui veut l'entendre , et cette répétition n'engage que moi ... grand démocrate s'il en est )) , que Ségo et Sarko ne se font pas grand mal dans leurs propositions ; en ce moment , Sarko fait un epu plus de social , pour être plus proche de Ségo , et Ségo un peu plus de "gestion de la peur" pour être plus proche de Sarko ....Quand à Le Pen , 17 % , je pense malheureusement que l'on va etre loin du compte ; ses signatures obtenues ( ce qui est une bonne preuve que la France est un pays démocrate)tous les délaissés de tous les partis , de gauche comme de droite ont voter pour lui au premier tour , ne serait ce que pour titiller "l'autre" et possible bis repetita... A suivre donc :)
    16
    Lundi 27 Novembre 2006 à 18:55
    Placide,
    les arrangements de Sarko avec Villiers et Le Pen ne sont pas de l'ordre du mythe. Mais j'espère y revenir quand je recommencerai à écrire. En espérant me tromper, malgré tout.
    17
    Mardi 28 Novembre 2006 à 09:50
    Sondages
    Ah bn, bien. Ben d'accord alors.
    18
    Vendredi 1er Décembre 2006 à 20:36
    Je relève juste
    de ta part, Fil (et bonsoir, au passage), ceci : "les mots simples qui touchent les classes populaires". Et j'ai envie de dire ceci : les "classes populaires" touchées par les mots simples de Ségolène Royal sont respectables, mais ne le sont pas celles touchées, bien souvent pour les mêmes raisons (difficultés à vivre au quotidien), par les mots simples de Jean-Marie Le Pen. C'est très très ennuyeux. @ June : je t'ai envoyé un mess interne depuis le cyber où je suis, là. Bonne soirée :)
    19
    Vendredi 1er Décembre 2006 à 20:40
    Je crains
    que de simplicité en simplicité, la vacuité ne se soit érigée en cater-pil-lar (obligée de couper le mot, pour le logiciel, il est porno !)absolu des choses autrement complexes qui sont à l'oeuvre dans notre monde, dans toutes les sphères de la vie.
    20
    Vendredi 1er Décembre 2006 à 20:43
    Contre-pouvoir
    à la droite, Placide : la gauche française n'a-t-elle d'autre ambition ? N'a-t-elle rien d'autre à défendre et à faire que jouer les bonnes dames charitables face aux vilains capitalistes ???? C'est grave...
    21
    Vendredi 1er Décembre 2006 à 20:44
    En tout cas, June,
    moi je m'y bouscule, au portil-lon de ton post :)
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :